Ces jeunes que nous croisons

« Les jeunes que nous croisons (18-25 ans), partout où nous posons l’ancre, sont souvent et de façon similaire, frappés soit par la récession économique mondiale, soit par une non préparation à aborder un monde en totale mutation ».

Ils sont nombreux à subir le chômage, ont souvent des difficultés plus aigues que celles que nous connaissons dans nos pays d’origine. Ils possèdent  un bon niveau d’éducation, et vivent un développement économique significatif de leur pays. Ils manquent de perspectives, ont du mal à formuler et réaliser des projets. Même avec un diplôme, beaucoup de jeunes sont en réelles difficultés et ils sont nombreux à ne pas avoir réussi à obtenir un simple entretien, un stage, même au bout de plusieurs mois de démarches.

L’origine des difficultés est souvent la même :

  • Un décalage entre la formation théorique et les attentes par les entreprises, partout dans le monde.
  • Un manque de préparation des jeunes diplômés à l’entrée dans la vie active.
  • Un manque de visibilité des potentialités offertes dans certains pays ou régions du monde.
  • Des doutes, un certain pessimisme, un manque de confiance. A l’origine, avec souvent une absence de soutien, d’encouragement à risquer, à tenter, à entreprendre.
EnglishFrench